La punaise jaune ponctuée

La punaise jaune ponctuée, la grande voyageuse

Le dicton le dit plutôt bien : Voyagez c’est bon pour la santé.

Cela aurait même été prouvé par la science, baisse des risques cardio-vasculaires, des troubles digestifs mais pour d’autre c’est plutôt une mauvaise nouvelle.

Quelle est le point commun entre des voitures, du bois, le Chilie et l’Angleterre et bien c’est une punaise appelée Erthesina fullo.

Une cousine de la punaise diabolique déjà mentionnée dans notre blog.

Mais cela fera deux fois qu’elle est à la une.

Identifié sur un lot de voiture venant d’Asie sur un port Chilien début Décembre 2021.

Elle vient d’être de nouveau identifié par les autorités Anglaise sur une livraison de bois importé de Chine il y a quelques semaines. Comme le COVID l’a démontré, les insectes majoritairement ravageurs utilisent les échanges internationaux toujours plus pour se balader.

Pour certaines espèces quelques semaines ou mois ne leurs font pas peur. Dans son aire d’origine, elle est considérée comme un ravageur très polyphage avec des niveaux de dégâts sur les cultures assez important.

Le problème comme la punaise diabolique est qu’elles viennent souvent seule (sans ses prédateurs ou parasitoïdes). Il est très improbable que la France échappe à son arrivée, alors après la punaise diabolique, il faudra s’habituer à la Jaune ponctuée.

Acheter Français ou même Européen a aussi des avantages pour les cultures.

Source

Source

Product added to wishlist